Iran, Etats-Unis, ONU: qui est le plus fort?

Publié le par Claire

Mercredi, je me demandais quelle influence, voire pouvoir, pouvait avoir l'Europe, les Etats-Unis et même l'ONU. Et aujourd'hui, j'apprends qu'ils n'en ont pas tant que ça. (en même temps, Bush se moque peut-être de l'influence qu'il pourrait avoir car qui est inspiré par Dieu et fait ce qu'il a envie)

 

Aujourd'hui, je tombe sur un titre d'article sur yahoo news: " l'Iran brandit la menace pétrolière dans le dossier nucléaire". Et après je lis que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad déclare que si le conseil de l'ONU est saisi par rapport aux doutes sur le nucléaire, il pourrait y avoir des représailles, du style restreindre les exportations de leur pétrole.

 

Cela démontre bien que le pouvoir de l'ONU n'est que partiel et peut-être fragile, non? L'avenir nous dira si les Etats-Unis marcheront au chantage au pétrole et si non, nous verrons le pouvoir qu'a l'ONU face à ce problème. Qui sera le plus fort, l'Iran, les Etats-Unis, l'ONU ou le pétrole??

 

D'ailleurs, ne peut-on se poser la question de la différence entre Etats-UNis et ONU. Qui prend véritablement les décisions? Par exemple, pour la guerre en Irak, l'ONU était contre mais les USA y sont allés quand même. L'ONU est-elle une organisation dépassée, à réorganiser? Peut-elle actuellement s'affirmer contre un pays comme les USA??

Publié dans Question d'actualité

Commenter cet article

gunnar 02/10/2005 12:20

La force de l'ONU dépendra de sa faculté à se restructurer vite pour ne pas rester le bras diplomatique de tel ou tel pays. L'or noir sera vite une pièce essentielle de cette partie d'échecs. Sauf que ce n'est pas un jeu et qu'avec le billard à trois bandes les rois du pétrole vont se frotter les mains pour faire avaler des couleuvres aux diplomates internationaux.

José 01/10/2005 23:52

L'ONU n'existe que par le consensus des nations. Et ce consensus repose sur des rapports de force.

Aujourd'hui, l'Iran joue sur du velours. Depuis des décennies, il veut être “la“ puissance régionale et doit estimer que la maîtrise de l'arme atomique lui est nécessaire dans cet objectif.

Les américains, englués en Irak, n'ont pas les moyens d'intervenir militairement dans un second pays, sauf à bombarder, de manière limitée, avec l'appui d'Israël, des installations sensibles.

L'Iran brandit son arme magique, le pétrole. C'est de bonne guerre.

shanti 01/10/2005 20:42

Pour la guerre en Irak, non seulement l'ONU était contre mais après que les Etats Unis aient décidé d'y aller quand même, l'ONU n'a brandi aucune sanction ...
Et ça c'est vraiment inadmissible. Malheureusement, c'est bien l'argent qui dirige le monde.

claire 01/10/2005 17:14

Les réserves des Etats-Unis ne peuvent pas leur suffire pour l'instant. Et si l'Iran met son chantage en route, c-a-d moins d'exportation de pétrole, nous risquons de voir un autre débarquement américain (après l'Irak). Nous verrons alors si l'ONU fait mieux!

adam kesher 01/10/2005 16:14

Passionnant sujet... Ce qui est sûr c'est que l'ONU est limité, que le pétrole rend très fort... mais il ne faut pas oublier que les Etats-Unis ont leurs réserves propres. (et agissent d'une façon généralement très butée)