Sommes-nous des moutons?

Publié le par Claire

       J'ai trouvé dans le dictionnaire deux définitions et deux expressions à    propos de moutons qui vont expliquer parfaitement mon questionnement.
 
       Mouton :  - personne crédule, facile à duper
                     - personne qui modèle son attitude sur ceux qui l'entourent     (moutons de Panurge - Pantagruel - Rabelais)
 

       Suivre comme un mouton : suivre la conduite des autres sans réfléchir.

 

       Se laisser égorger comme un mouton : n'opposer aucune résistance.

Pour les moutons de Panurge, je pense qu'on l'est tous un peu : l'effet de mode... Mais notre société nous pousse à cela. Pourquoi quand la télé dit que x lave mieux que y ou que telle marque est plus à la mode, les gens le croient? Par peur de ne pas être reconnu socialement?
A un niveau au-dessus, il y a les critères de beauté d'une société. La notre est pas mal dans le genre: Un fille doit être grande mince (45kg toute mouillée), belle, et classe (si elle a 2 neurones, c'est pas grave, c'est pas ce qu'on lui demande). Et un mec doit être beau, grand, musclé, intelligent et riche. Voilà nos modèles!!!!!!
 
Pour la définition de personne crédule et l'expression sur l'égorgement, je pense que c'est aussi notre cas à tous ou presque. Et oui! Nous nous faisons avoir! en tous cas au niveau politique. Cela fait 20 ans qu'on nous ressort les mêmes discours et les mêmes idées et pourtant on les croit toujours. La France n'oppose aucune résistance ou si peu (referendum du 21 mai). Il ne peut y avoir que ça comme raison puisque nous avons réussi à élire des présidents qui ont réussi à faire monter le chômage à 10% entre autres.
 
Finalement, il faut peut-être nous voir comme des personnes douces et traitables (autre définition du mouton). Mais moi, je crois que je préférerais presque être l'animal (au moins j'aurais l'excuse d'avoir un cerveau moins developpé).
 
 

Publié dans Question de société

Commenter cet article

Claire 24/08/2005 17:45

Pour les chèvres j'espère pas, on se réveillera peut-être avant!!
Et non, je ne suis pas frisée, j'ai les cheveux tout raides. Donc c'est peut-être une désillusion inavouée qui me rend si accro aux moutons. ;)

nico 24/08/2005 17:27

et finirons nous telles des chêvres à ronger l'écorce des arbres ?

t'es frisée ? non parce que sinon c'est ça cette fixette sur les moutons :)