Vérité mise à nue ou manipulation médiatique??

Publié le par Claire

Cela faisait longtemps, que je n'avais pas dit: "J'ai discuté avec un ami hier soir et...". Alors, aujourd'hui, je vais vous faire une petite variante.

 

Il y a quelques jours, j'ai écouté une discussion fort interessante. Le débat: Clémentine Autain et le livre, dont elle est le sujet, et dans lequel elle parle de son viol.

Alors s'amorce la séparation de deux camps dans la discussion.

Ceux qui disent que c'est de la pure manipulation des médias et par là une manipulation des gens eux-même. Cela change son image, elle ne cherche qu'à avoir des "voix" de plus pour être le candidat de l'alternative unitaire.

Les autres qui disent que, c'est pas grave si c'est le cas, puisque le message sur le viol passe pour une fois, et essaie de faire tomber des tabous.

En effet, est-ce vraiment important que ça soit de la manipulation puisque tout le monde le pense (même si personne ne le sait)?? Le message à faire passer n'est-il pas plus important??

(désolée, on ne voit pas du tout dans quel camp j'aurais été si j'avais participé à la conversation ; ) )

Deuxième partie de la discussion: la violence des femmes contre les hommes.

 

Est-ce qu'au nom des chiffres on peut oublier cette violence?? (le pourcentage est quasi nul par rapport à la situation inverse)

Mais ces chiffres ne servent-ils pas non plus d'alibis aux hommes pour ne pas voir que la violence contre les femmes est un énorme problème??

Problème complexe, qu'en pensez-vous??

Publié dans Question d'actualité

Commenter cet article

claire 08/12/2006 16:29

Merci Seb de ta visite et ton comm. Il est vrai que le problème est très complexe mais il est très "agréable" de voir que les idées préconçues ne sont pas de mise chez tout le monde. ; ) Il faut relayer pour la situation change.

sebos31 08/12/2006 13:17

je crois que la violence sexuelle faite au femme est souvent plus sournoise que la violence physique. Ce peut être du harcèlement sexuel au travail, au sein d'un couple, dans la famille (cousins...)... et je pense que c'est souvent la fait d'hommes que les femmes connaissent. D'autant qu'il est complètement tabou dans une famille de révéler s'être fait harceler sexuellement (je ne parle même pas du viol) par son beau'f ou son beau père...Pour ce qui est l'autodéfense, j'aimerai voir les donneurs de leçon en situation, même s'ils font 100 kg...Pour info, la biographie d'Autain n'est pas une autobiographie... c'est Anne Delabre journaliste au Nouvel Obs qui l'a écrit. Autain ne fait d'ailleurs jamais la promo pour ce bouquin et n'en parle jamais d'elle même.

robert 06/12/2006 11:48

Vi c'est clair que "la peur tue l'esprit".
Y'a un truc qui me gène un peu là, c'est que la majeure partie des propos sont centrés sur la violence sexuelle aléatoire faite par un inconnu. Mais je crois que la majeure partie des violences sexuelles a lieu dans le cadre du couple, et la quasi-totalité est produite par des hommes proches et connus :(
Et on revient donc à une question de domination et en partie de petite enfance... ce qui ne contredit pas la capacité à évaluer ses chances. Pour la différence de force physique homme-femme, mouais, j'sais pas ce qui est du culturel de ce qui est de l'inné ? J’sais pas j’ai l’impression que Charlie se sent capable de retourner quelqu’un par la narine dans son commentaire ;)

Claire 06/12/2006 11:47

Moi, je serais plutôt d'accord avec les filles. ; ) J'adore les cours de self défense de Charlie car comme le dit Isabelle je ne suis pas la grande blonde de Kill Bill. ; )
Et Lucas, tu reviens quand tu veux!! : )
Et puis, je proteste, oui, nous sommes "sous contraintes" sociales et autres, et le femme est considérée comme faible. Mais je pense franchement que la situation a évolué, et que les femmes ne se laissent plus faire parce qu'elles se sentent faibles par rapport à l'homme mais pour un tas d'autres raisons, comme le fait que ce soit leur mari et le père de leurs enfants qui les viole et/ou frappe.

isabelle 05/12/2006 23:04

PS : euh pardon, Lucas : je suis d'accord avec toi