Est-on tous aveugles et sourds??

Publié le par Claire

Hier, discussion entre collègues de boulot.

Une d'entre elles a des proches, géologues, qui travaillent sur des plateformes pétrolières, pour une grosse compagnie internationale.
Au cours de la discussion, elle me dit: "Avec les biocarburants (mot qu'elle a mis 3 minutes à trouver), ma soeur va bientôt être au chômage, on aura plus besoin de pétrole."

N'est-ce pas étonnant comme réflexion??
 

Beaucoup pensait que les gens s'interessaient de plus en plus à l'environnement. Les mêmes et d'autres croyaien t que tout le monde était au courant que, dans pas si longtemps que ça, il n'y aurait plus de pétrole.
 

Là, ça m'a presque fait peur.

Les gens sont-ils sourds et aveugles?? Où est-ce que le relai des informations pèche??
 
Sommes-nous si loin d'une prise de conscience générale??

Publié dans Question d'actualité

Commenter cet article

dang 05/10/2006 13:20

C’est vrai que chacun a une approche égoïste de la chose publique. Si on annonce la fermeture d’un arsenal c’est un tollé (que vont faire les ouvriers), la fermeture d’une caserne c’est une catastrophe (de quoi les commerçants vont-ils vivre), la transformation d’une centrale nucléaire c’est un drame (le canton va mourir). Si au contraire on annonce l’ouverture d’une usine de dépollution de corps amiantés c’est la révolte (on est d’accord pour que ça existe mais ailleurs) etc… Mais tu peux rassurer ta collègue Claire, le pétrole a encore de beaux jours devant lui (malheureusement). Hugo a raison, les biocarburants sont une goutte d’eau qui ne suffira pas à changer le problème. Si on voulait remplacer tout le pétrole par des biocarburants, il faudrait que l’équivalent de six fois les surfaces agricoles de toute la planète soient dédiées aux biocarburants, à l’exclusion de toute autre culture. Ce que l’on devrait faire c’est d’imposer les biocarburants pour des flottes automobiles très polluantes comme par exemple les autobus urbains, les camionnettes de la poste etc… Là on aurait assez de biocarburants et l’effet sur la pollution serait   palpable.
 

Claire 01/10/2006 18:43

Hugo > Pour une fois, je suis tout à fait d'accord avec toi, ceux à blamer sont ceux qui ne font pas passer le message (ou mal en tous cas). Mais perso, je pensais qu'on était plus près de la prise de conscience générale.Et fais gaffe, sur la fin, tu deviens mono-obsessionnel. ; )Jcm > C'est clair, les préparatifs aux présidentielles ne sont que querelles d'ego pour l'instant. (ces derniers mots sont le reflet du peu d'espoir qu'il me reste sur le sujet).

jcm 01/10/2006 08:00

Non, tout le monde n'a pas la même conscience des questions à résoudre, qui diffèrent de l'un à l'autre, d'un pays à l'autre...J'entendais récemment dire que l'un des problèmes en discussion en Iran était celui d'un très grand plan d'urbanisme visant à élargir toutes les voies de communication de Téhéran, problème d'une imortance bien plus grande à leurs yeux que tout réchauffement climatique et autres grandes causes.Pourquoi ?Non, pas à cause de la circulation automobile croissante...Pour se préparer à recevoir les foules immenses qui convergeront vers la capitale le jour du retour du Mahdi, le jour du jugement, ou de la fin du monde en fait.Nous ne nous voyons donc pas tous le même destin ni le même avenir.Dans le cas de ces employés du pétrole, qui nous montre avec cet exemple ce qu'est l'état d'esprit général, le destin s'envisage de façon tout à fait personnelle sans que soit établie une relation directe entre soi-même et ce qui se passe dans le monde.Une des grandes problématique de l'heure est probablement de faire prendre conscience à l'ensemble de l'humanité que si chacun a ses petits ou grands problèmes nous avons en commun de très grands problèmes à régler, problèmes dont l\\\'existence lie nos destins et devraient nous fournir une ligne de conduite qui transcende les intérêts personnels.A la charge des politiques de travailler au règlement de ces problèmes notamment par le fait de les porter clairement à la connaissance de tous et de mettre en place les dispositions qui permettraient à chacun de trouver des conditions d'équilibre dans le cadre du règlement de leur règlement.A voir les préparatifs de cette présidentielles nous en sommes loin...

Hugo 30/09/2006 21:24

c'est ce que je tentais d'expliquer l'autre soir à Thierry Crouzet.. non tout le monde n'est pas conscient ! mais je crois qu'il ne faut pas accabler ceux qui ne savent pas mais plutôt ceux qui instruisent mal ! sinon je vais me répéter mais : "quand va-t-on arrêter de dire que les biocarburants sont la solution ??? bordel c'est évident que ce n'est pas le cas... ça ne règle pas le problème pétrolier et en plus ça ajoute le problème tout aussi trouble de l'eau (via les cultures de céréales gourmandes en eau et en pesticides !!!)"