Le purin d'orties va-t-il disparaitre???

Publié le par Claire

Depuis quelques jours, sur le web, et particulièrement sur le réseau freemen circule une information particulièrement inquiétante.

Inquiétante pour deux raisons. Tout d'abord, je vous présente l'histoire. Le décret d'application de la loi n° 2006-11 du 5 janvier 2006 d'orientation agricole (art.70) est passé le 1er juillet. Cette loi nous dit:

« Art. L. 253-1. - I. - Sont interdites la mise sur le marché, l'utilisation et la détention par l'utilisateur final des produits phytopharmaceutiques s'ils ne bénéficient pas d'une autorisation de mise sur le marché ou d'une autorisation de distribution pour expérimentation délivrée dans les conditions prévues au présent chapitre.

 « L'utilisation des produits mentionnés au premier alinéa dans des conditions autres que celles prévues dans la décision d'autorisation est interdite.

 « II. - Au sens du présent chapitre, on entend par :

 « 1° Produits phytopharmaceutiques : les préparations contenant une ou plusieurs substances actives et les produits composés en tout ou partie d'organismes génétiquement modifiés présentés sous la forme dans laquelle ils sont livrés à l'utilisateur final, destinés à :

 « a) Protéger les végétaux ou produits végétaux contre tous les organismes nuisibles ou à prévenir leur action ;

 « b) Exercer une action sur les processus vitaux des végétaux, dans la mesure où il ne s'agit pas de substances nutritives ;

 « c) Assurer la conservation des produits végétaux, à l'exception des substances et produits faisant l'objet d'une réglementation communautaire particulière relative aux agents conservateurs ;

 « d) Détruire les végétaux indésirables ;

 « e) Détruire des parties de végétaux, freiner ou prévenir une croissance indésirable des végétaux ;

 

 

 

Ce qui veut dire que, par exemple, nous ne pouvons plus faire le purin d'orties que nous a enseigné notre grand-mère sous peine de 3 mois de prison et 30 000 euros d'amende au minimum (pour la détention et l'utilisation).

 

 

N'est-ce pas dramatique?? Ne ne nous prive-t-on pas d'un certain héritage??

 

A l'époque où les hommes politiques semblent s'interesser de plus près à l'environnement, n'est-ce pas étrange qu'une telle loi puisse passer??

 

Et cette loi ne nous prive-t-elle pas de notre liberté fondamentale???

 

PS: si cela vous interesse, et que vous voulez changez les choses, vous pouvez écrire à nos députés. Voici un modèle de lettre et les adresses.

Publié dans Question d'actualité

Commenter cet article

alex 27/09/2006 14:21

dang, le diplome d'herboristere a été supprimé mais cela concerne un nombre limité de plantes dites médicinales n'importe qui peut vendre des plantes non médicinales. Pour les plantes médicinales les pharmaciens d'officine remplacent les herboristes et les pharmaciens d'officine non rien a voir avec le lobbie de l'industrie pharmaceutique

dang 15/09/2006 20:53

J'ai vu le reportage à la télé sur les excès de la loi et j'admets m'être lourdement trompé sur ses effets pervers qui vont de pair avec la suppression du diplôme d'herboriste qui malheureusement n'a jamais ému personne.

dang 15/09/2006 10:54

Merci Casabaldi pour l'adresse de cette association. Je suis allé sur le site de kokopelli. Edifiant et intéressant. Je ne suis d'ailleurs pas surpris puisque j'ai lu dans la presse que des pommes ont été saisies sur un marché du Rhône parce que hors nomenclature européenne. L'Europe joue un rôle néfaste aussi dans toutes ces aberrations.

casabaldi 14/09/2006 23:47

"le ton nuancé et sympathique" Bah, y a pas de quoi, ça doit être que je vieillis ;-)Celà dit, même si je vous rejoins sur "l'esprit de la loi", il est étonnant de constater qu'en la matière, l'état n'en est pas à son premier coup d'essai.Intéressez-vous aux déboires de l'association kokopelli.http://www.kokopelli.asso.fr/Ces gens oeuvrent depuis plusieurs années à "la protection de la biodiversité et à la production et distribution de semences..."En clair, ils préservent et font vivre des centaines, des milliers d'espèces de tomates (600 espèces !), courges, laitues, etc.Ils font un boulot ahurissant et leur catalogue est un vrai régal.Et bien ils sont quasiment en procès en permanence, harcelés par les fabricants de semences "officiels" (où on retrouve Monsanto & Co) pour des raisons similaires à cette histoire d'orties.Bref, allez-y, vous ne le regretterez pas.http://www.kokopelli.asso.fr/

dang 14/09/2006 20:57

@Casabaldi : dont acte. Si la loi est interprétée de façon aussi restrictive il faut la combattre.  Je maintiens cependant que l’esprit de cette loi, comme tu le laisses entendre aussi, était de lutter contre des produits chimiques. En fait une loi n’est qu’une enveloppe assez vague qui finit par être précisée par les décrets d’application, puis les arrêtés d’application, et enfin les circulaires d’application. C’est de toute évidence à ce dernier niveau que ça cloche.
PS. Merci cher Casabaldi pour le ton nuancé et sympathique de ta réponse à mon commentaire.