Féministe??

Publié le par Claire

Aujourd'hui, je vais faire ma féministe car j'ai appris une nouvelle, connue certes depuis longtemps, mais dont les chiffres font encore peur.
 

Les femmes touchent 19% de moins que les hommes. Je parle de salaire bien évidemment. ; )
Bon, les femmes ont plus d'interruption de carrière (cause: les enfants) et font plus de temps partiel. Mais, même en enlevant ces critères, la différence reste de 11%. Pour quelles raisons???


Il y aurait, semble-t-il, une raison qui me plait beaucoup. Les femmes seraient moins obsessionnelles avec l'argent que les hommes. Quand on leur demande si leur première motivation est l'argent, 29% répondent oui contre 76% pour les hommes. Edifiant, non?? ; )


Les femmes privilégiraient davantage la flexibilité, l'accomplissement de soi, l'autonomie et la sécurité. Des valeurs qui ne retrouvent pas sur la fiche de paye mais qui ont leur importance. Je comprends mieux pourquoi je suis devenue infirmière... ; )


Vous pensez quoi de tout ça?? La femme n'est plus vénale et l'homme est cupide?? : )

Publié dans Question d'actualité

Commenter cet article

Jimmy 31/05/2006 14:57

On peut certainement enlever encore les quelques pourcents que les hommes ajoutent à leurs salaires pour arrondir, le pourboire de leur ego !Il y a encore pas mal de choses à changer pour davantage d'équité, mais n'oublions pas que pour chacun, s'il y a du bon à prendre, il y a aussi du moins bon.

jj_breant 31/05/2006 13:59

Vènales les femmes, c'est un euphémisme!!!
Pour ce faire une idéee, un endroit édifiant, le palais de justice, section divorce, un endroit à faire vomir de la condition féminine! désolée chère petite (et oui on est toujours le petit de quelqu'un)de bousculer votrez naiveté (passez y 5 jours cela suffira), mais là il ne faut pas mettre le doigt sur les blessures des " vieux". 

claire 31/05/2006 11:32

C'est vrai que les statistiques sont rarement totalement fiables mais elles reflètent (peut-être) une partie de ce que les gens pensent. Et surtout elles me font beaucoup rire. ; )Et puis, là, on ne demande pas aux français de penser (ce qui est dur parfois), mais de donner le montant de leur salaire. : )Et j'aimerais bien lire Hugo qui fait de la psychologie de comptoir. ; )

Hugo 31/05/2006 11:26

les joies des statistiques... quand cessera-t-on de dire : "les français pensent ça...", "les hommes font ceci...", etc, etc,etc ! les français, les femmes, les hommes, tout ça, ça n'existe pas, ce ne peut pas être une entité quantifiable et qualifiable par un chiffre... quant aux explications potentielles, j'ai peur de faire dans la psychologie de comptoir, désolé je m'abstiens... !