Pourquoi toujours après???

Publié le par Claire

Aujourd'hui, j'ai trouvé les résultats d'une recherche sur les effets de l'aspartame sur les rats. L'aspartame étant le remplaçant du sucre (glucose) dans tous les produits light ou presque.

 

Un institut scientifique de Bologne (Italie) a publié ses résultats en juillet dernier: la consommation régulière d'aspartame augmenterait le risque de leucémie et de lymphome. Cela nous permet de nous poser beaucoup de questions. Et en premier: est-ce vrai??

 

L'Agence française de Sécurité sanitaire des Aliments (AFSSA), "en raison de défauts méthodologiques et d'un manque d'informations sur les données brutes", considère qu'une "contre-expertise est nécessaire". Et en attendant, l'AESA (Agence Européenne de la Sécurité des Aliments) explique "ne pas disposer actuellement d'une base suffisante pour recommander des modifications dans les habitudes alimentaires des consommateurs".

 

Mais quelle que soit la réponse, se pose un autre problème: Pourquoi met-on un produit sur le marché et fait-on les études ensuite?? Je reviens toujours à la même question: l'Homme n'arrive-t-il pas à réfléchir avant d'agir?? Ne peut-il parfois anticiper?? Faut-il attendre le problème pour réagir??

Publié dans Question de société

Commenter cet article

Flox 20/12/2005 22:54

je vois beaucoup de choses par de ce que me rapportent mes yeux: des vidéos me montrant des hommes tuer d'autres hommes au nom du Divin, j'entends des tas d'choses de ce que me rapportent mes oreilles: un pote qui dit à un autre pote que s'il cherche du travail, ben faut aller voir chez Peugeot, ils recherche, je ressens de droles de choses quand j'éssaye de comprendre mes sentiments, mais quelle est donc la grande question? quelle réponse serait à même de répondre à toutes mes questions? quelle phrase serait capable d'appaiser mes convictions ancrée dans mon profond Moi, quel Dieu pourrait bénir ma foi? quand je mets en route mon moteur de recherche, je reste dix bonnes minutes à me demander que rechercher... Quelle est LA grande question?
Est-ce que Dieu éxiste?
Est-ce que je suis adulte?
Est-ce que j'aime mes parents?
Est ce que je suis quelqu'un de bien?
Mes amis sont-ils de vrai amis?
Ai-je raison de croire en MA philosophie et d'en vouer un tel culte?

la vie est si compliquée, elle est si diversifiée....
en quoi faut-il croire? et quand bien même j'y croirais, qu'est-ce qui me prouverait que j'ai raison d'y croire?

sur quoi se baser pour construire une foi innébranlable par quoi que ce soit!

je cogite sur la question depuis longtemps, et j'ai toujours pas de réponse...

que peux-tu répondre à: quelle est LA grande question?
si tu sais, j't'en supplie: dis-moi!!

shanti 09/12/2005 22:07

Je suis d'accord avec Malisan. Malheureusement, la recherche est parfois aveuglée par des enjeux économiques.

Si je suis d'accord avec les remarques d'Eric et d'adam Kesher, n'oublions pas que l'aspartame n'est pas totalement inoffensif, notamment pour les yeux ...
Cacher ceci (ou le ridiculiser ...) est une tactique souvent employée par l'industrie agro alimentaire, et notamment Coca Cola (dont les boissons sont utilisées par des militaires pour nettoyer les casseroles, par des ménagères pour déboucher les tuyaux et par les profs de chimie pour montrer l'acidité extrême de certains produits de consommation).

claire 09/12/2005 10:19

Alex > Merci de ta visite, j'espère te revoir souvent.

Adam > Je n'ai jamais dit que l'aspartame était "mauvais", j'ai juste dit qu'il me parait étonnant à chaque fois que des études soient faites des années après la mise en circulation du produit. Si ces produits sont surs pourquoi faire des études?? Et si on n'est pas sur, pourquoi commercialiser??
Sinon, je suis contente de te revoir sur mon blog. ;)

adam kesher 09/12/2005 01:50

Coucou Claire

Alex a raison, c'est beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît.

D'abord cet institut n'est ni très reconnu ni très crédible. Le canard enchaîné avait publié un papier qui sous-entendait que l'étude pouvait être parrainée par... l'industrie du sucre.

Ensuite effectivement concernant l'aspartame il y a eu des centaines d'études et la quai-totalité d'entre elles aboutit à son innocuité. A certaines doses il est dangereux, comme le sel par exemple.

Les autorités de santé calculent ce qu'on appelle la DJA : dose journalière acceptée. En gros c'est la dose en mg d'asparteme / kg d'individu qu'il faut, consommée tous les jours, pour rendre un individu malade.

Cette DJA est calculée sur les rats à partir d'expériences (pauvres rats). Puis on la divise par 100 et on dit "voilà la DJA pour l'homme".

De mémoire la DJA chez l'homme correspond à 15 coca lights par jour. 15 Coca lights par jour, toute sa vie, pour atteindre 1/100 de la dose qui tue les rats.

On pourrait donc revoir la DJA en fonction de ces études... Ca ne changerait pas grand-chose.

Il faut par ailleurs savoir ce que l'on veut : on critique beaucoup les boissons sucrées, si on admet l'idée qu'il faut limiter leur consommation, les boissons light à l'aspartame sont la seule initiative réaliste. (au fait light signifie sans sucre, ce que tout le monde ne se représente pas forcément)

Voili !
A+

alex 08/12/2005 10:40

les doses administrees au rat etait celle supposées que l'homme consomme hors un rat est a peu pres 1000 fois plus petit qu'un homme.
Et ce n'est pas evident de tout tester avant de commercialiser.
Exemple un médicament subit a peu pres 5ans de test avant d'etre mis sur le marché.