A quand la loi martiale aux Etats-Unis??

Publié le par Claire

Après les révélations du Washington Post sur les prisons secrètes de la CIA, dits sites noirs, où de possibles terroristes seraient torturés, (pour en savoir plus allez voir , et ), on apprend que Georges Bush a encore fait passer des lois aux Etats-Unis qui ont de quoi faire peur.

 

Au début du mois d'octobre, le Comité juridique de la Chambre des représentants a voté à 36 contre 0 pour un ensemble de mesures répressives qu'avait demandé l'administration Bush au nom de la lutte au terrorisme. Le Sénat a approuvé une loi semblable à 96 contre 1 le onze octobre.

La loi votée à la Chambre des représentants a étendu les pouvoirs du FBI de façon significative en lui permettant d'espionner les téléphones cellulaires ainsi que l'internet, d'échanger les informations qu'il aurait obtenues avec les autres agences gouvernementales et de détenir des immigrants sur ordre du Procureur général, et tout ceci sans la supervision d'une cour de justice.

 

Une clause permet au FBI de surveiller les communications par internet de toute personne qui a eu accès à un ordinateur « sans autorisation ». Les termes utilisés sont tellement vagues qu'ils pourraient s'appliquer à tout employé qui utilise un ordinateur de compagnie ou du gouvernement pour faire un achat en ligne ou encore à un adolescent qui accéderait à un site non-autorisé dans une bibliothèque.

 

La loi votée au Sénat signifie dans les faits la militarisation du FBI et des autres agences gouvernementales. En pratique, cela signifie que ces agences n'auront plus comme raison d'exister de faire respecter la loi, telle que cela est habituellement compris, mais qu'elles deviennent des extensions du Pentagone dans la "guerre au terrorisme".

 

Les deux lois ont été baptisées comme dans un roman de Orwell. La loi du Sénat s'appelle « Uniting and Strengthening America Act » (Unir et renforcer l'Amérique), ce qui lui donne USA comme acronyme, et celle de la Chambre des représentants se nomme « Provide Appropriate Tools Required to Intercept and Obstruct Terrorism Act of 2001 » (Fournir les outils pour intercepter et bloquer le terrorisme), spécialement choisi parce que son acronyme est PATRIOT.

 

Les deux lois définissent le terrorisme de façon si large qu'une personne qui n'entreprendrait qu'une activité politique tout à fait pacifique, comme faire un piquet de grève ou la désobéissance civile, pourrait être l'objet d'écoute électronique, d'espionnage des communications par internet, de détention de durée indéterminée et de procédures judiciaires secrètes. Qui reste en sécurité??

 

Les américains seront-ils arrêtés sans raison et personne ne dira rien?? L'armée américaine sera-t-elle bientôt dans toutes les rues??

Que devient la liberté dans un pays qui en était le symbole??

Publié dans Question d'actualité

Commenter cet article

claire 28/11/2005 15:28

Merci de ta visite Samuel!
Espérons que la fiction ne rattrapera jamais la réalité.

Samuel Degasne 28/11/2005 14:45

C'est dans le film "Couvre-Feu" avec le rasé Bruce Willis que l'on voit New York sous le coup de la loi martiale... ca fait froid dans le dos.

adam kesher 05/11/2005 12:56

L'Amérique est peut-être le pays symbole des paradoxes plus que d'autre chose...