Rouler propre illégal??

Publié le par Claire

Dans la région d'Agen (Lot-et-Garonne), une petite SARL Valenergol (créée en 1995), produit de l'huile végétale pure (HVP) à base de tournesol. Et bien que les huiles végétales soient reconnues par la directive européenne 2003/CE/30 relative à la promotion "de l'utilisation des biocarburants", Valenergol est poursuivie par les douanes depuis 1997 pour utilisation de "carburant interdit et détournement de TIPP". Etrange, non?

 

C'est d'autant plus étrange que l'Assemblée nationale a adopté mardi un amendement stipulant que la part des biocarburants utilisés par les transports doit s'élever à "5,75% au 31 décembre 2008". Les députés ont également autorisé les HVP comme carburant agricole pour les "exploitants ayant produit les plantes dont l'huile est issue". Donc, produire du carburant propre, c'est voler l'Etat en diminuant ses profits sur l'essence, donc c'est illégal, c'est ça?

 

De plus, au niveau de l'Etat (ADEME) et des constructeurs automobiles, tout le monde trouve des excuses pour que ce nouveau carburant ne soit pas utilisé. Du style, qu'avec ce carburant, "les moteurs diesel nécessitent des adaptations (...) Ensuite, les émissions polluantes ne sont plus nécessairement dans les normes" ou encore "avec les moteurs anciens, qui n'ont pas des normes de pollution aussi fortes à respecter, ça fonctionne. Mais pas avec des moteurs récents. Sans compter que cela risque d'endommager le système d'injection, à moins de faire des modifications. D'ailleurs, nous déconseillons de mettre plus de 5% d'huile, au-delà, la garantie constructeur ne joue plus".

 

La chose étrange encore là, c'est que Valenergol et un professeur de sciences de l'environnement dit tout le contraire: "Au contrôle technique, par rapport au gazole, on détecte une baisse de 75% des fumées noires, deux-tiers de microparticules en moins, la quasi absence de CO2, moins de dioxyde d'azote, pas de soufre" et aussi "à partir du moment où l'on a bien filtré l'huile et comme les nouveaux moteurs sont chauffés, ce qui supprime les problèmes de viscosité, il n'y a aucune contre-indication pour rouler à au moins 30% d'huile, sans aucune adaptation".

 

Qui a raison? Pourquoi l'Etat ne met en pratique ce qu'il sait très bien communiquer aux français? Les paroles suffisent-elles?

 

PS: Notons, il y a quelques jours, l'initiative d'agriculteurs venus sur Paris pour faire connaître ces nouveaux carburants.

Publié dans Question d'actualité

Commenter cet article

José 17/10/2005 23:53

Dysfonctionnement de l'administration ? Stupidité de quelque fonctionnaire ? Complot Total-itaire ? Mauvais produit ? En tant que piéton, je ne saurais trancher... :)

Nico 16/10/2005 22:09

comment je suis fier d'être dans la même équipe que "Claire et Grande question" :)